Once upon a time…

Octobre 2015.

Il était une fois, un salon chaleureux, où la cheminée crépite et où trône une pile de lectures enivrantes.

Sur le chevet à la lueur des lampes, Andersen, Perrault et Grimm, accompagnent cet après-midi d’automne de leurs contes féeriques. On voyage dans l’imaginaire,  là ou la Princesse au Petit Pois a laissé traîner sa couronne sur son lit surmonté de vingt matelas. A travers les rideaux dentelés, on distingue une brume épaisse se dégageant de la forêt.

 Lorsque l’on passe le pas de la porte, on est comme happés dans cet univers féerique. Les pas suivent les traces du cerf. Le sol offre un tapis de mousse et lichen ou les souliers s’enfoncent. Les arbres, immenses, forment un arc de couleurs ocre.

Le chemin mène à  la galerie des objets perdus des contes – la citrouille de Cendrillon, la natte dorée de Raiponce …  Au fil des marrons semées par le vent, on est conduit là ou les contes vivent : au cœur de la féerie. Ces vitrines automnales ont été une nouvelle fois mises en scène par Magali Joannon.