My vintage kitchen

Septembre 2016.

Quand peu à peu le soleil d’été s’obscurcit, quand les couleurs chatoyantes estivales s’amenuisent laissant place aux teintes rousses des feuillages, on aime se réfugier en cuisine, délaissée le temps des vacances. Se replonger dans les recettes de grand-mère, préparer les pâtisseries pour quatre-heures que l’on agrémentera des confitures maison faites à partir des généreux fruits d’été.

Après une balade rafraichissante au son des feuilles balayées par le vent, le thé fumant réchauffe les esprits enivrés par les effluves de lavande. Le linge brodé, moelleux, enrobe la table du goûter tandis que le frôlement des cuillères en argent contre la délicate porcelaine forme une sonorité qui apporte au tableau sa mélodie.

Lorsque le ciel se parsème de nuages, il est temps de revêtir le tablier et passer derrière les fourneaux. Les pieds dansent sur carrelage frais pendant que les ustensiles sont déballés. Ensuite placés sur le feu pour révéler les arômes des légumes récoltés le matin, il ne reste qu’à tendre le bras pour attraper le brin de romarin qui apportera au plat sa touche finale.

Vitrines concoctées par Emma-Klara Sandberg.