Déjeuner sur l’herbe

Mai 2014.
Les nuances éclatantes de la guinguette transforment les vitrines de Paperdolls la durée de la saison estivale.

On retire nos souliers pour apprécier la douceur du déjeuner sur l’herbe. Un instant d’été singulier au chant des oiseaux et à l’ombre des arbres en fleurs. La robe vaporeuse s’envole aux mouvements de la balançoire. Un monde presque imaginaire où les pétales nous encerclent comme une étreinte divine.

Dans ce décor bucolique la peau se hâle au fil des lectures. Les pieds nus foulent les herbes hautes et dansent la valse musette que joue l’accordéon. Au loin les verres tintent et les rires éclatent. On lève nos têtes surmontées de canotiers en paille. Au-dessus fanions et lampions bleus, blancs, rouges, étincellent le paysage.

Magali Joannon signe pour Paperdolls ce tableau entre Monet et Renoir, à la fois candide et luxuriant.